Back to 'PREPARER'

Back to Beginners' Page

BÂTIR SA SEQUENCE en articulant de façon logique : tâches, activités, séances et évaluations

 

Comment bâtir une séquence

en intégrant les descripteurs du cadre et du portfolio tout en respectant les programmes

  • un exemple avec un projet pour des secondes

  • un exemple avec un projet pour des 1ères/Tales

bilan d'un stage 2010 sur l'élaboration de scenari :

réflexions des stagiaires

 Comment lier évaluations et compétences

Comment bâtir une progression

Exemples

de progressions annuelles et de projets

 

Pour bâtir une séquence à visée actionnelle, nous nous plaçons dans la perspective de la pédagogie de projet et de la pédagogie par objectif. Pour que l'élève puisse donner du sens à ses apprentissages, il doit être actif et participer pleinement à l'élaboration du projet, en poursuivant les objectifs qui lui sont donnés. Nous savons tous qu'il est plus 'facile' de mémoriser si/quand nous agissons, si/quand nous pouvons transférer les acquis dans une situation équivalente.

Ainsi la tâche finale va-t-elle permettre à l'apprenant de savoir pourquoi il doit faire telle ou telle activité : car cette activité est directement liée à l'élaboration ou à la réalisation de la tâche.

Le rôle de l'enseignant est de créer des projets en accord avec les programmes et d'élaborer une progression logique qui articule l'ensemble de ces projets pour qu'après une cycle d'apprentissages l'apprenant puisse atteindre le niveau cible. Bien entendu, l'apprenant a sa part du contrat à remplir : la mémorisation et le transfert réguliers sans lesquels il ne peut pas progresser.

 

Comment bâtir sa séquence en 3 étapes

  • ETAPE 1 : Définir ses objectifs

        Les objectifs sont à définir selon trois axes pour chaque séquence.

  • objectif culturel selon un axe thématique inclus dans le programme

    • pour acquérir des connaissances/compétences culturelles

  • objectif méthodologique d'acquisition de savoir-faire disciplinaires avec mise en œuvre de stratégies d'apprentissage

    • dans les 5 activités langagières (CO/PO/CE/PE)

  • objectif communicationnel ou tâche finale de production d'écrit ou d'oral

    • pour lequel l'élève aura besoin d'

      • outils langagiers

        • grammaire

        • vocabulaire

        • phonologie

Les objectifs culturels et linguistiques sont définis dans les programmes de chaque niveau et section. Vous devez donc vous y référer.

        Voici une liste d' objectifs méthodologiques d'acquisition de savoir-faire disciplinaires, non exhaustive et que l'on peut adapter aux différents niveaux.

HOW TO
  • read & write a(n) (auto)biography / a chronological narrative

  • read & understand a literary text / a narrative text / a short story

  • read and write a short story / a tale

  • watch and analyse a film / a video excerpt with or without subtitles

  • read , understand & write a press article / prepare a Newsflash for TV

  • read , analyse  an advertisement / a notice board / a cartoon / a painting / a potograph

  • create an advert / a notice board

  • listen to, read and write a poetic text / a (scene from a) play

  • participate in an oral debate / an interview / a conversation 

  • write a dialogue / different forms of letters / an essay

Les objectifs communicationnels seront les tâches à visée actionnelle que l'on demandera à l'élève de faire. Ces objectifs peuvent être définis à partir des descripteurs du Cadre ou du portfolio ou de l'échelle commune de référence (pages 26-27 du Cadre)

 

  • ETAPE 2 : Définir la nature de l'évaluation

        Tâche finale et évaluation sont intimement liées MAIS

 la tâche finale qui est toujours une tâche de production, ne fera pas toujours l'objet d'une évaluation chiffrée et d'autres activités langagières de réception seront également évaluées.

D'autre part l'enseignant peut aussi continuer à évaluer d'autres aspects de l'apprentissage comme la mémorisation ou le transfert.

Ces évaluations-là, chiffrées ou non, viendront étayer l'évaluation de la compétence (CO/PO/CE/PE)

 

  • ETAPE 3 : Articuler tous les objectifs à travers un parcours balisé pour l'élève

        L'élève n'a pas besoin de connaître le déroulé du cours de façon détaillée car l'enseignant doit se garder une marge de manœuvre. Il s'agit d'un plan de travail que l'enseignant se réserve le droit de modifier en fonction d'impératifs matériels ou pédagogiques qu'il ne peut prévoir a-priori (par exemple le rythme d'acquisition des élèves ou des salles informatiques indisponibles) .

     Il est des impondérables auxquels nous, enseignants, sommes confrontés qui ne doivent pas gêner la progression de l'élève.

    Voici ci-dessous un exemple possible d'élaboration de projet donné à l'élève et commenté avec lui en début de séquence.

 

L'élève sait TOUT :

  • la tâche finale (qu'il est d'ailleurs possible d'écrire/définir avec lui, après quelques activités d'anticipation)

  • les compétences à mettre en œuvre

  • le lien avec le programme

  • les activités langagières qui seront travaillées et celles qui seront évaluées

  • la nature et la difficulté de l'évaluation

télécharger le projet

 

COMMENTAIRES

  • J'ai délibérément choisi d'avoir une partie en français et une partie en anglais sur ma fiche projet pour les secondes, pour plus de clarté

  • Pour les 1ères et Terminales, je ne fonctionne qu'avec les descripteurs en anglais et je relie tâche finale et compétence culturelle dans le choix du contexte socio-culturel.

    en voici un exemple

    télécharger le projet

 

 

TOP